Favoriser l’éveil artistique et culturel des jeunes enfants

07 juin 2022 | Pédagogie

Il aura fallu un long chemin pour reconnaître, petit à petit, toute l’importance de l’accès à l’éveil artistique et culturel dès le plus jeune âge. Alors qu’auparavant lire des histoires aux bébés, pouvait par exemple paraître farfelu, aujourd’hui l’intérêt de présenter des livres dès le plus jeune âge ne fait plus aucun doute !

Que ça soit par le biais de la lecture, de la musique, du théâtre ou encore par le biais d’activités artistiques diverses et variées… : tous les moyens sont bons aujourd’hui pour permettre à l’enfant de s’exprimer, de s’épanouir et de développer son ouverture au monde !

PLONGEONS-NOUS DANS L’HISTOIRE…

Si aujourd’hui, de nombreuses initiatives voient le jour pour rendre les pratiques culturelles et artistiques accessibles aux jeunes enfants, c’est notamment grâce à l’évolution des politiques qui ont défendu ce principe. Voici ci-dessous quelques dates clefs qui ont favorisé cette émergence de l’éveil culturel et artistique auprès des jeunes enfants.

  • Juin 1989 : Signature du premier protocole « Culture-Enfance »

Celui-ci vise à soutenir des actions d’éveil culturel et artistique (musique, théâtre, livre, arts plastiques…) dans les lieux d’accueil du jeune enfant et à participer à la formation initiale et continue des professionnels travaillant auprès des jeunes enfants.

  • Novembre 1989 : Convention Internationale des Droits de l’enfant

Celle-ci indique que « Les Etats parties respectent et favorisent le droit de l’enfant de participer pleinement à la vie culturelle et artistique, et encouragent l’organisation à son intention de moyens appropriés de loisirs et d’activités récréatives, artistiques et culturelles, dans des conditions d’égalité. »

  • Février 2017 : Un cadre national pour l’accueil du jeune enfant

« L’art, la culture et les échanges interculturels permettent à l’enfant de construire sa place dans un monde qu’il découvre » : cela fait partie d’un des dix principes fondamentaux de la Charte Nationale pour l’accueil du jeune enfant. Ce cadre national indique notamment que « la rencontre avec des oeuvres et des artistes, la pratique vivante des activités culturelles, la découverte du livre, des instruments de musique et d’arts plastiques, l’émotion esthétique doivent faire partie du quotidien des enfants dans les modes d’accueil ».

  • Mars 2017 : Signature du deuxième protocole d’accord entre le ministère de la Culture et de la communication et le ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes

Celui-ci vise, de nouveau, à favoriser l’éveil artistique et culturel des jeunes enfants et fait suite au protocole « Culture-Enfance » de 1989. L’accès à la culture doit vraiment être considéré comme un droit et non pas comme un privilège.

  • Janvier 2019 : Rapport de Sophie MARINOPOULOS

Ce rapport définit une « Stratégie Nationale pour la Santé Culturelle » et pour « Promouvoir et pérenniser l’éveil culturel et artistique de l’enfant de la naissance à 3 ans dans le lien à son parent ».

  • Septembre 2020 : Rapport des 1000 premiers jours de l’enfant

Dans ce rapport, élaboré par une Commission de 18 experts, il est notamment rappelé tout l’intérêt des activités culturelles et artistiques dans le développement du jeune enfant, et donc l’importance de leurs mises en place.

LES INTÉRÊTS POUR LE JEUNE ENFANT

Sensibiliser les jeunes enfants aux pratiques artistiques et culturelles dès le plus jeune âge, avant même leur entrée à l’école maternelle, a de nombreuses vertus : cela participe notamment à favoriser la curiosité de l’enfant, le développement de son imaginaire et va aussi développer sa capacité d’écoute et sa créativité.

À travers les propositions qui lui sont faites, le jeune enfant va pouvoir découvrir ses émotions, en fonction de ce que cela suscite chez lui: ce qui lui provoque du plaisir, ce qu’il apprécie moins, ce qui l’effraie, ce qui le réconforte…

Il va alors pouvoir les mettre en jeu et exprimer ses ressentis à travers des mots, des images, des sons, des matières… Cela participe ainsi à la construction de l’enfant, qui développe ses propres goûts et ressentis.

Ces pratiques culturelles et artistiques offrent aussi aux jeunes enfants de multiples expériences sensorielles. L’enfant va, par ce biais, découvrir et s’ouvrir, petit à petit, au monde qui l’entoure et à toutes les cultures différentes qui le compose.

Et puis, en mettant en place ces activités, cela encourage aussi les interactions sociales que ce soit avec les autres enfants présents ou les adultes. Ce sont toujours des occasions de rire ensemble, d’échanger autour de ce que l’on voit, de ce que l’on entend, de ce que l’on fait…Ces moments de partage, entre l’adulte et l’enfant, entre l’enfant et son parent, entre l’enfant et le professionnel…, sont des moments précieux et privilégiés du quotidien et offrent une place reconnue à chacun dans la relation.

LA MISE EN PLACE DES ACTIVITÉS D’ÉVEIL ARTISTIQUE ET CULTUREL

Il est d’abord primordial de rappeler que lorsqu’on parle d’éveil culturel et artistique, il n’y a là aucun but d’apprentissage. Ici, c’est la notion de plaisir qui est recherché. En effet, l’éveil artistique et culturel va participer à l’épanouissement du jeune enfant. On n’organise pas une séance d’éveil musical dans le but que les enfants deviennent des musiciens ou même des danseurs !

L’enfant doit rester libre de se saisir ou non des propositions qui lui sont faites : il faudra, en tant qu’adulte, respecter ses choix, ses envies, ses ressentis.

Aujourd’hui, de nombreuses initiatives voient le jour pour proposer des activités d’éveil artistique et culturel et l’ouverture au monde de la petite enfance est de plus en plus grande : des spectacles (avec de la danse, du théâtre…) à destination exclusive des tout-petits se créent, des artistes viennent en résidence parfois pendant plusieurs jours dans des structures petite enfance, on peut également choisir d’exposer des oeuvres d’artistes à la crèche (sculptures, peintures…). Les possibilités sont variées et nous aurions tort de nous en priver tant cette diversité va ouvrir les jeunes enfants au monde !

Et, au quotidien, nous pouvons aussi diversifier les expériences culturelles et artistiques auprès des jeunes enfants. Il pourra ainsi leur être proposés régulièrement des ateliers relevant du domaine des arts plastiques, avec des matières à explorer (peinture, pâte à modeler…), des ateliers d’éveil musical, des temps autour de la littérature, avec la mise à disposition de livres dès le plus jeune âge par exemple…

            L’accès à la culture doit être pour tous. En offrant aux jeunes enfants ces espaces d’éveil culturel et artistique, la crèche contribue à réduire, dès la petite enfance, les inégalités et participe à sensibiliser les familles sur l’intérêt de cette démarche. Ces moments d’éveil à la culture sont de réelles bulles d’oxygène pour les enfants : ils nous ouvrent au monde, ils leurs permettent de rêver, d’imaginer, de partager, d’être traversés par différentes émotions. Ce sont des moments riches pour tous, pour les petits comme les grands !

Delphine DESGARCEAUX – EJE – Coordinatrice Pédagogique Pim Pam Pomme

Partager l’article sur :

On vous tient informés !

La communication bienveillante

La communication bienveillante

En tant que professionnels petite enfance, notre rôle est de « prendre soin » de chaque enfant que l’on accueille. Pour cela, il est essentiel de...

Loading...