Le fonctionnement des multi-accueils Pim Pam Pomme pour les familles

Nos établissements sont tous des multi-accueils, cela signifie que nous sommes à la fois « crèche » et « halte-garderie ».

1. Accueil régulier

L’accueil est régulier lorsque les besoins sont connus à l’avance, et sont récurrents. La notion de régularité ne renvoie pas à une notion de durée mais à une récurrence. Exemple : il y a « régularité » dès que l’enfant est accueilli 4 heures chaque semaine, ou 30 heures chaque semaine…

2. Accueil occasionnel

L’accueil est occasionnel lorsque les besoins sont connus à l’avance, sont ponctuels et ne sont pas récurrents (sous réserve de place disponible).

3. Accueil en urgence

L’accueil est dit « d’urgence » lorsque les besoins des familles ne peuvent pas être anticipés (exemple : hospitalisation, assistante maternelle malade, etc). C’est un accueil limité dans la durée. À ce titre, nous disposons de places supplémentaires pour l’accueil en urgence. N’hésitez donc pas à formuler votre demande, au dernier moment.

 


 

Avantages pour les parents :

Offre complémentaire aux autres modes de garde.
Équilibre entre vie privée et vie professionnelle.
Coût fixe quelque soit l’heure d’arrivée ou de départ de l’enfant.
• Meilleure disponibilité pour travailler.
• Assure une continuité de garde dès la fin du congé maternité.
Horaires souples et atypiques, adaptés à la vie professionnelle.
Coût inférieur aux autres modes de garde existants, et identique aux crèches publiques (barême CAF).

 

Aides existantes pour les parents :

• La Prestation de Service Unique

Le nouveau principe de la PSU est simple. Chaque famille règle une participation selon ses revenus et le nombre d’enfants à charge, c’est ce qu’on appelle « le taux d’effort« . La tarification proposée est celle en vigueur dans les crèches municipales. Elle s’applique pour tous les enfants de moins de 4 ans. Le tarif comprend :
• tous les repas des enfants,
• le lait des biberons,
• les couches,
• les produits de soin.

• La Déduction d’Impôts

Suite à la conférence de la famille 2003, les parents peuvent déduire 50% des frais de garde de leur enfant de moins de 6 ans (plafond 2300 € par an).

 

Simulateur du coût de la place >>