LES BIENFAITS DE LA MUSIQUE SUR LE DEVELOPPEMENT DU JEUNE ENFANT

Dès la vie intra-utérine et durant ses premières années de vie, le bébé est très sensible aux différents bruits qu’il perçoit. Il découvre les différents sons, ressent les vibrations…

Les bienfaits de la musique au cours de la petite enfance ne font aucun doute. Les neurosciences démontrent d’ailleurs tout l’impact positif que la musique peut avoir sur le développement du cerveau de l’enfant. Elle devient alors un vrai pilier dans l’accompagnement du jeune enfant, favorisant à la fois son bien-être, son éveil et ses différents apprentissages.

LES DIFFERENTS SUPPORTS D’EVEIL SONORE ET MUSICAL

Le chant et les comptines

Lorsque nous chantons pour l’enfant, nous entrons en relation avec lui : la musique revêt alors une forme de communication. Les recherches montrent d’ailleurs que la musique a de vraies vertus relaxantes : cela procure généralement à l’enfant un réel moment de plaisir, de bien être. Lorsqu’un bébé pleure ou lorsqu’un bébé ne trouve pas le sommeil, le fait de fredonner une berceuse peut parfois suffire à l’apaiser et à le rassurer par exemple.

A la crèche Pim Pam Pomme, nous avons fait le choix d’instaurer des petits temps de comptines chaque matin auprès des enfants. Ces rituels constituent des repères temporels pour eux et viennent contribuer à garantir leur sécurité affective. Les enfants réclament d’ailleurs souvent les mêmes comptines : cela participe à les rassurer.

C’est aussi l’occasion d’être « ensemble ». Effectivement, la musique nous réunit lors de ce moment et les enfants prennent plaisir à partager ensemble ces temps de chansons.

Les musiques enregistrées

Proposer aux enfants des musiques enregistrées représente également une richesse: cela stimule leur écoute, leur curiosité et peut favoriser les moments de détente, de concentration. Cela peut être une belle occasion d’ouvrir les jeunes enfants vers de nouveaux horizons : nous pouvons ainsi diffuser différents styles de musique (du classique, du jazz, de la musique moderne…) et des musiques issues du monde entier avec d’autres cultures, d’autres sonorités, d’autres langues…

Pour qu’elles aient un réel intérêt pour le jeune enfant, ces musiques enregistrées doivent cependant rester un moment à partager avec l’adulte et doivent être limitées dans le temps. En effet, la musique comme fond sonore tout au long d’une journée peut venir au contraire « polluer »  l’environnement sonore des jeunes enfants mais aussi des adultes qui sont alors dans un bruit permanent. En effet, les temps de silence font également partie de la musique et sont indispensables pour pouvoir l’apprécier.

Les instruments de musique et objets sonores

Permettre aux enfants de jouer de la musique, c’est leur offrir de belles découvertes ! Nous pouvons les accompagner, dès touts-petits, à venir explorer différents instruments de musique comme la guitare, le djembé, les maracas… Il ne s’agit absolument pas de viser une performance mais plutôt de leur permettre d’être acteur des sons produits, leur donner l’occasion d’expérimenter par eux-mêmes. L’enfant intègre alors, petit à petit, que son geste va avoir un impact et produire des sons divers et variés qu’il va pouvoir répéter ou non, selon ses envies, selon ses goûts.

Les jeunes enfants pourront également utiliser différents objets sonores, issus de notre quotidien, pour faire de la musique à leur façon ! Par exemple, mettre à leur disposition des cuillères en bois et des casseroles remporte souvent un franc succès et occupent nos

touts-petits pendant un long moment. Les enfants ne manquent souvent pas d’imagination pour trouver des objets leur permettant de produire des sons ou pour les détourner de leur utilisation première, ce qui laisse alors place à toute leur créativité. Ils peuvent également utiliser leurs corps pour faire du bruit : taper des mains, claquer des doigts, taper sur ses cuisses, taper des pieds… Les possibilités sont nombreuses et les enfants aiment les explorer !

L’IMPACT DE LA MUSIQUE SUR LE DEVELOPPEMENT DE L’ENFANT

La pratique d’activités d’éveil musical vient stimuler différentes zones du cerveau. Le cerveau décortique à la fois les notes, les rythmes, l’harmonie mais va aussi générer différentes émotions que la musique fait vivre à l’enfant. La musique participe ainsi au développement cognitif et émotionnel de l’enfant.

L’éveil musical et sonore permet également à l’enfant de développer différentes acquisitions :

L’acquisition du langage : à travers les comptines et chansons, les enfants apprennent de nouveaux mots,

sont sensibles aux différents rythmes et différentes intonations.

La stimulation de la mémoire : à force de répétition, l’enfant va pouvoir, petit à petit, mémoriser les différentes successions de mots, les gestes à associer au bon moment…


Le développement de l’imagination et de la créativité : les comptines emmènent les enfants dans des univers très différents. Nous pouvons également nous amuser à répéter des chansons en modifiant le rythme, l’intonation, les personnages, utiliser différents objets sonores… : tout peut être source de nouvelles créations et explorations !

Le développement de la socialisation : des jeux musicaux peuvent être proposés par l’adulte et sont  même parfois initiés par les enfants entre eux. Ainsi, les enfants peuvent « répéter » un son qu’ils entendent, se « répondre » en musique… Les ateliers d’éveil musical sont également l’occasion d’apprendre les règles du « vivre ensemble » comme partager les instruments de musique, attendre son tour…

Le développement de la motricité : danser sur la musique, répéter les gestes lors des comptines… permet à l’enfant de développer sa coordination, son équilibre et son tonus !

Proposer de la musique aux enfants peut revêtir différentes formes et les supports qui existent sont variés : musique enregistrée, instruments, objets sonores… Tous ces outils sont intéressants à exploiter au quotidien avec les jeunes enfants mais il faut cependant retenir que la voix est là où l’enfant démontre le plus grand intérêt alors n’hésitez plus à chanter avec les touts-petits !

Delphine DESGARCEAUX – EJE – Coordinatrice Pédagogique Pim Pam Pomme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *