Ouverture en 2013 – Ouest France

Ce projet de crèche d’entreprise a été voulu par la communauté de communes (CDC) Plaine Sud de Caen et créé par Nicolas Bassière et Mathias Sanfaute, gérants, deux ingénieurs de formation qui ont voulu se mettre à leur compte en
imaginant un projet humain.
Jeudi, un cocktail a eu lieu dans les locaux de la communauté des communes pour fêter une étape importante, soit les validations de la Caf et des banques et le dépôt du permis de construire. Joël Bellanger, président de la CDC, Didier Las, architecte du cabinet Carli, Olivier Deru, chargé de la petite enfance à la CDC ainsi que des partenaires étaient conviés à prendre connaissance du dossier.

Le fonctionnement

Pim Pam Pomme aura un service d’accueil axé sur la souplesse pour les parents avec un coût unique et pour les entreprises avec des forfaits à l’année, au mois, à la semaine, à la journée et même la demi-journée.
L’établissement sera ouvert 51 semaines par an de 5 h à 22 h et des aménagements possibles, pour l’accueil des enfants de 2 mois et demi à 6 ans. Il est à noter que 40 places sont réservées uniquement aux salariés des entreprises qui cofinancent la crèche et aux mairies partenaires.

Le projet d’établissement

L’enfant sera accueilli selon son âge et son rythme, il participera à des ateliers comme la motricité, le langage, l’éveil des cinq sens ou la logique. Le jeu aura bien évidemment sa place dans les apprentissages notamment de la sociabilité. L’alimentation de qualité est une exigence incontournable.
Enfin, important, la crèche est ouverte aux enfants atteints de handicap. Cette structure, d’une surface totale de 2 800 m2 dont 700 de bâtiment intérieur, se situera en bordure de la nouvelle voie de substitution D613. Les acteurs de ce projet privilégient le recrutement des habitants de la commune qui les accompagne.

Seize emplois créés

Ainsi, 16 emplois seront créés : une directrice de crèche, une infirmière puéricultrice, une éducatrice jeunes enfants, 10 auxiliaires puéricultrices et/ou animatrices petite enfance, un cuisinier et deux agents de collectivité. Il y aura un médecin référent et, enfin les deux gérants.
Planning : fin du recours et lancement des travaux en juin. Fin des travaux, décembre 2012. Ouverture de la structure en janvier 2013.

 

Ouest France – 11 mars 2012